C’est une grande joie d’accueillir un enfant dans un foyer. Il devient le centre d’intérêt, au point où les uns et les autres n’hésitent pas à faire des gestes ridicules pour amuser le petit bébé. A un certain âge naturellement, les enfants commencent à esquisser quelques mots de leurs bouches. Leur prononciation est donc très souvent incorrecte, car ils diront par exemple “bibion” pour “biberon”. C’est le même principe avec tous les mots qu’ils essayeront de prononcer, et bon nombre de parents jouent le jeu pour mieux se faire comprendre par leurs enfants: ce qui est une erreur.

bébé maman

Le bon rôle du parent

Un parent est toujours au côté de son enfant pour l’aider à se développer, et s’épanouir dans tous les sens du terme. Alors, reproduire les mêmes mauvaises prononciations de bébé pour lui parler ne font que biaiser la compréhension de l’enfant. En effet, l’enfant reconnaît des les premiers mois la voix de ses parents. Il les comprend petit à petit et apprend à faire le lien entre l’objet et le nom qui correspond. En disant “bibion”, il dit en réalité “biberon” seulement qu’il n’a pas encore assis tous les mécanismes pour bien prononcer. Si le parent se met également à dire “bibion” au lieu de “biberon”, alors l’enfant sera complètement perdu et risque de perdre ce lien qu’il avait déjà fait entre le nom et l’objet qu’il représente. En plus, c’est dégrader la prononciation de votre enfant qui risque de grandir ainsi. Alors, il vaut mieux lui parler correctement dès le bas âge, car il comprend très bien de quoi il est question.